Rapport sur le conseil de l’ordre : Me Charrière-Bournazel répond au « Point »

Rapport sur le conseil de l’ordre : Me Charrière-Bournazel répond au « Point »

A la suite de l’article « Le rapport qui secoue le barreau », l’ancien bâtonnier de l’ordre des avocats du barreau de Paris Me Christian Charrière-Bournazel répond : « Je tiens à rectifier des inexactitudes. Votre journaliste indique que j’aurais touché en 2009 245 183 euros, au titre de « salaires et prime de départ ». C’est inexact. La somme en question correspond à mes 2 deux années de bâtonnat, qui ont donné lieu à une rémunération de 12 500 euros HT par mois. Je n’ai perçu aucune prime de départ. Je l’ai refusée.

Par ailleurs, les honoraires versés à des confrères correspondent non pas à des gratifications sans justification, mais à des missions permanentes ou occasionnelles pour répondre aux besoins des 18 000 avocats du barreau de Paris à l’époque.
Enfin, je n’ai jamais engagé personne de ma proximité. J’ai continué à faire fonctionner l’ordre avec les personnes qui étaient déjà en place.

Pour terminer, je précise que j’ai laissé dans les caisses de l’ordre en partant 13,5 millions d’euros plus 6 millions d’euros d’un fonds de solidarité constitué pour venir en aide aux confrères en difficulté. »

 

Source : Le Point – 21 septembre 2017

Télécharger l’article